LA PERSONNE ÂGÉE, SUJET DE PROTECTION DU DROIT

Le 20 avril 2018

Extrait : Vincent VAN GOGH - Sorrowing old man, 1890 - huile sur toile

de 9h à 17h30 en Amphithéâtre Volney (RdC) 
Faculté de Droit d’Économie et de Gestion de l’Université d’Angers
Ce colloque est organisé sous la responsabilité de Mme Aline  Vignon-Barrault
Professeure de Droit Privé à l’Université d’Angers,
Membre du Centre Jean BODIN – Recherche juridique et politique.

Inscription
Présentation:

          Le vieillissement fait l’objet, depuis une dizaine d’années, de toutes les attentions du législateur. A s’en tenir aux textes les plus récents, la loi du 28 décembre 2015 relative à l’adaptation de la société au vieillissement a jeté les bases d’un statut de la personne âgée cependant que la loi n°2016-87 du 2 février 2016 a créé de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie. Ces diverses évolutions montrent combien la personne âgée, vulnérable par nature, appelle une protection du droit.
Le présent colloque se propose de réunir universitaires et praticiens afin de s’interroger sur l’effectivité des droits de la personne âgée, voire de réfléchir sur les moyens de les renforcer.
A partir d’une approche démographique et éthique, la journée se déclinera autour des droits de la personne âgée, y compris à l’aune de la Convention européenne des droits de l’homme. Il s’agira également de décrire certains dispositifs d’aide à la décision en matière médicale et d’accompagnement de la personne âgée. Enfin, seront examinés les risques attachés à la vieillesse, en particulier le risque d’insanité et la nécessaire protection pénale de la personne âgée.

          Il convient toutefois de souligner que cet événement dépasse le strict cadre de la journée et s’inscrit plus largement dans un projet de recherche financé par l’Université d’Angers intitulé «ÂgéDroit» (le vieillissement saisi par le droit). Il s’appuie à la fois sur l’axe 1 du Centre Jean Bodin (Patrimoine, Entrepreunariat, Cohésion sociale et Justice) mais également sur le nouvel axe 6 de la SFR Confluences (Santé, bien-être, âges et cadre de vie). Il s’articule enfin avec un projet dit « collegium » sur le vieillissement de la population, porté par l’Université d’Angers. Dès lors, si ce colloque consacré à « la personne âgée, sujet de protection du droit » peut être appréhendé de manière autonome, il constitue également la première manifestation du projet ÂgéDroitD’autres journées se succèderont et seront dédiées à divers aspects du vieillissement dans ses rapports avec le droit (travail, santé, modes de vie de la personne vieillissante, logement…).

 

Pré-programme: