Accueil : M. Jean-Luc FOURNIER – Président de France-Amériques

Introduction : Me Christiane FERAL-SCHUHL – Présidente du Conseil National des Barreaux

Intervenants :
Me Nathalie ATTIAS – Avocat au barreau de Paris – Membre du Conseil de l’Ordre
M. Pierre BERLIOZ – Professeur agrégé de droit – Directeur de l’EFB
M. Louis LARRET-CHAHINE – Directeur général de Prédictice
M. Edouard ROTTIER – Magistrat – Service de Documentation de la Cour de cassation
Me Daniel SCHIMMEL – Avocat Associé, Foley Hoag (New York)
Mme Sophie SONTAG KOENIG – Maître de conférence Université Paris X Nanterre – Chargée de mission à l’IHEJ

Les débats seront modérés par Pierre BERLIOZ – Professeur agrégé de droit – Directeur de l’EFB

En France, comme aux Etats-Unis, l’intelligence artificielle a pris une place grandissante dans le domaine judiciaire à travers l’émergence de la justice dite prédictive. En France, si cette technologie ne prédit pas l’issue légale des contentieux, elle permet néanmoins d’établir des probabilités de succès et d’estimer le montant des dommages-intérêts auquel peut prétendre un justiciable, en s’appuyant sur l’ensemble des décisions de justice accessibles. Aux Etats-Unis, les logiciels sont utilisés en matière civile et même pénale et vont jusqu’à prédire les risques de récidive. Cela soulève des questions fondamentales, comme l’intérêt de la summa divisio entre civil law et common law  et, au-delà, celle du renouvellement de la définition de l’acte de juger.

La conférence sera précédée d’un petit déjeuner

Conférence validée au titre de la formation continue des avocats

Pour plus d’informations : https://france-ameriques.org/evenement/lintelligence-artificielle-peut-elle-predire-une-decision-de-justice-regards-croises-franco-americains/

Les étudiants qui souhaitent s’inscrire à cette conférence doivent envoyer un mail à : manifestations@france-ameriques.org