René Vogel (sous la dir. de)

La violence conjugale, une affaire à trois… et bien plus

Victimes, enfants, auteurs de violences, environnement social

L’Harmattan, 2019

 

L’ouvrage écrit sous la direction de René Vogel, « La violence conjugale, une affaire à trois et bien plus » aborde la question des violences perpétrées au sein du couple en montrant ses retentissements sur l’ensemble de la famille. Tous les membres de la famille doivent être reconnus en tant que victimes, y compris les enfants même s’ils ne subissent pas directement les agressions parentales. Les auteurs (Anne Marie Borras, Iwona Cichalewska, Karima Merah, Claire Metz, Joa Vogel) partent chacun de leur expérience professionnelle et rassemblent de nombreux témoignages pour décrire la complexité des relations. Les points de vue visant les enfants « témoins » ou « exposés » font prendre la pleine mesure des retombées des violences conjugales contre lesquelles il faut lutter tout en organisant la protection des victimes directes et indirectes. Il est très intéressant également de relever que de nombreux services se mobilisent en la matière pour accompagner les victimes, entendre leur parole, poser des garde-fous, trouver des solutions d’apaisement et surtout agir pour offrir une meilleure protection à ces familles éprouvées. Un réseau semble se former avec les services de police et de gendarmerie, les équipes médicales et les travailleurs sociaux soutenus par les institutions judiciaires et les autorités politiques, mais aussi par les médias et les nombreuses associations œuvrant en ce domaine.

Avec les violences conjugales, il ne s’agit pas de violences ordinaires car dans la sphère familiale, les échanges sont régis par des négociations et des jeux de pouvoir mais en même temps, ils sont tendus par des liens affectifs. La famille qui doit être normalement un socle, un havre de paix, devient une menace, voire une source de danger pour ses membres qui perdent tous leurs repères, ce qui est encore plus difficile pour les enfants du couple. Tout l’intérêt de cet ouvrage est de montrer comment prendre en considération la dimension psychique des violences conjugales et leurs retombées sur les relations intimes des familles afin de tenter de soulager les souffrances des uns et des autres, victimes à part entière et de mettre en place les moyens de les sécuriser.