Ce colloque rassemble les différents laboratoires et composantes de l’Université Paris 13 autour du thème de l’intelligence artificielle.

Nous vivons au coeur d’une période charnière du développement de cette nouvelle technologie qui fascine autant qu’elle inquiète. Face à la quantité d’informations émises sur ce thème et la multiplicité de leurs sources, la frontière entre sciences appliquées et science-fiction est devenue poreuse. Ce qui ne fait pas de doute, en revanche, c’est que le développement de l’intelligence artificielle concerne la majorité des champs de la recherche universitaire, ce qui justifie la démarche transdisciplinaire entreprise ici.

L’intelligence artificielle est souvent appréhendée du point de vue de ses réalisations en matière de robotique, d’objets connectés ou de programmes apprenants. L’étude des manifestations et des résultats de l’intelligence artificielle est importante car elle permet de mesurer l’état des recherches actuelles et de déterminer la part de réalité et de fantasme dans les avancées de l’intelligence artificielle.

L’approche technique de l’intelligence artificielle ne doit toutefois pas occulter les questionnements liés à son sens. Le sens s’entend comme la direction : quelles perspectives sous-tendent les progrès réalisées ou promis ?

Le sens s’entend également comme signification. L’intelligence artificielle doit alors être appréhendée sous un angle davantage social, juridique et économique afin de déterminer les conséquences que son développement va emporter en des domaines aussi variés que la santé, l’emploi, l’éducation ou la justice.

Colloque coordonné par Guilhem Julia, Vice-doyen recherche et Anne Fauchon, Doyen de l’UFR DSPS.

POUR EN SAVOIR PLUS