LU POUR VOUS PAR :

Hervé Arbousset

Maître de conférences à l’Université de Haute -Alsace HDR

Membre du CERDACC

 

La revue L’histoire a publié un numéro hors-série intitulé « 5000 ans de catastrophes. Du déluge aux collapsologues » (Les collections de L’histoire, n°86, janvier-mars 2020). Ce numéro permet ainsi de présenter les points de vue de géologues, d’historiens, d’un philosophe, d’un paléantologue, d’un spécialiste de l’art et de la littérature du 19ème siècle notamment, à travers trois thématiques structurantes. La première est intitulée « Fléau divin, impuissance humaine » et permet d’appréhender d’un point de vue tout à la fois historique (les civilisations disparues, l’éruption du Vésuve en 79 après Jésus-Christ, le Moyen Âge) mais également mythique (à travers Le déluge) les catastrophes. La deuxième thématique s’intéresse à « La science pour expliquer le désastre » (le tournant du tremblement de terre de Lisbonne en 1755, l’extinction des dinosaures, 1816 « l’année sans été »). « Lutter contre les catastrophes » constitue le dernier thème abordé à travers l’inondation historique de 1910 à Paris, « la grande peur du tsunami », l’ouragan Katrina mais aussi les réflexions sur l’inévitable, selon certains, effondrement de notre modèle social. Ce hors-série traduit ainsi notre désemparement face à des événements qui nous dépassent lorsqu’ils surviennent mais conduisent sinon doivent conduire à anticiper leur survenance ou leur répétition en conservant toujours à l’esprit que le risque zéro, auquel beaucoup voudraient croire pour se rassurer n’existe pas. Les réflexions des géologues, des historiens, des philosophes, des scientifiques aussi sans oublier les sociologues mais également les juristes doivent éclairer les pouvoirs publics (de qui nous attendons trop) et les citoyens sur le pourquoi et le comment de la catastrophe et sur la gestion de la catastrophe et de l’après-catastrophe.