SANTE ET ENVIRONNEMENT, EXPERTISE ET REGULATION DES RISQUES, sous la direction de Béatrice Parance, CNRS Editions, 2017

La question de l’appréhension, de l’expertise et de la gestion des risques sanitaires induits par les progrès techniques et nos choix de société n’en finit pas de se poser. Notre société est devenue celle du risque : sang contaminé, vache folle, bisphénol, prothèses mammaires, naufrage de l’Amoco Cadiz, de l’Erika, Tchernobyl, AZF, les perturbateurs endocriniens….Cet ouvrage aborde la question du rôle de l’expert. Ainsi, l’expertise technique n’est-elle qu’un élément du dossier ? Le juge conserve-t-il un pouvoir de jugement indépendant lorsque son appréciation exige une connaissance et une compréhension des données scientifiques complexes ? Sont évidemment étudiées l’impartialité de l’expert et les questions de conflits d’intérêts. C’est à propos des perturbateurs endocriniens que l’ouvrage montre les défis de l’appréhension des risques en matière de santé et d’environnement, ainsi certains lobbys industriels sont tentés de créer une confusion scientifique en créant des controverses de manière à retarder l’adoption d’un encadrement juridique de ces substances.