Le ministère de la Justice français organise pour les victimes françaises de l’attentat du Bardo une retransmission non interactive du procès qui se tiendra à Tunis. Les audiences des 6 et 13 novembre 2018 seront retransmises en temps réel à la Cour d’appel de Paris. La traduction des débats se fera depuis la Tunisie par 2 interprètes placés en dehors de la salle d’audience.

La Fédération France Victimes a été réquisitionnée par la Déléguée Interministérielle à l’Aide aux Victimes (DIAV) et le Service de l’Accès au Droit et à la Justice et de l’Aide aux Victimes (SADJAV)  pour informer, organiser et faciliter l’accompagnement des victimes et proches de victimes de l’attentat, dans la perspective du procès.

24 personnes, dont 4 victimes de nationalité française, étaient décédées lors l’attentat perpétré au Musée du Bardo le 18 mars 2015. 45 victimes, dont 6 Français, ont été blessées physiquement, de nombreuses autres psychiquement. France Victimes avait été saisie immédiatement après l’attentat, et les associations du Réseau avaient ainsi été mobilisées.

Une vingtaine de victimes sera vraisemblablement présente à Paris. L’association Paris Aide aux Victimes a été mandatée pour mettre en place un dispositif d’accompagnement les jours de retransmission et sera aux côtés des victimes les 6 et 13 novembre. La Fédération France Victimes sera également présente.

 

France victimes et Paris aide aux victimes