Claude Lienhard

Avocat spécialisé en droit du dommage corporel
Professeur émérite à l’Université de Haute-Alsace
Directeur honoraire du CERDACC

 

Nous voilà face à l’épreuve

Nous sommes tous confinés physiquement

Pas intellectuellement

Pas de masque, peu de masques, beaucoup d’approximations dans les informations distillées

Pas de test, des tests et des queues de patients inquiets mais déterminés à Marseille

Pas assez de respirateurs

Les médecins et les soignants, héros légitimes et reconnus enfin maintenant !

Croire en la Chloroquine ou sanctuariser à tout prix les protocoles et les contrôles…….

Le procès suspendu du Mediator appelle à la modestie de ces processus qui peuvent être sujet aussi à caution

Tout notre quotidien, notre présent et notre avenir proche sont celui de la lutte contre le virus

Le JAC se devait d’être présent, merci à chacune et chacun de s’être mobilisé à sa façon

La doctrine qui irrigue les travaux du CERDACC et les plumes du JAC furent parfois prémonitoires, en tout cas pour ce qui est de ce domaine de recherche

Aujourd’hui en cette période troublée, la recherche et l’analyse juridique dans toutes ses facettes et diversités sont présentes pour comprendre et éclairer comment le droit, en tant qu’ outil, mais aussi comme récit, vient structurer la crise mais aussi préparer les lendemains

Le triptyque sécurité, ici sanitaire, libertés publiques et individuelles, responsabilités individuelles et collectives, doit à chaque instant s’agencer et respecter de subtiles équilibres sans jamais céder sur l’essentiel de nos valeurs

Ce sont bien sûr nos collègues scientifiques et surtout médecins qui sont sur la ligne de front, qu’ils en soient profondément remerciés !