Le label Grande Cause Nationale 2017 a été attribué par le Premier ministre, Bernard CAZENEUVE, à deux associations : SNSM et SOS Méditerranée car toutes deux agissent pour sauver des vies en mer, thème mis à l’honneur cette année.

 L’occasion est ainsi donnée de rappeler l’origine de ce label.

Le label « Grande Cause nationale » existe depuis 1977. Il avait été attribué cette année-là au Comité espoir pour le cancer.

Chaque année, le Premier ministre lance un appel à candidatures pour l’année suivante, par voie de communiqué de presse. Les demandes d’obtention du label doivent être adressées par les organismes à but non lucratif ou à des collectifs d’associations intéressés au service d’information du Gouvernement qui instruit les dossiers.

Ce label permet à ces organismes, qui souhaitent organiser des campagnes faisant appel à la générosité publique, d’obtenir des diffusions gratuites de messages sur les sociétés publiques de télévision et de radio (France Télévision et Radio France). Et ce, pendant une année entière.

L’accent est le plus souvent mis sur les phénomènes de société graves ou sur des problématiques médicales de grande ampleur, nécessitant une mobilisation du public, une meilleure information, et davantage de moyens financiers.

Dans le passé, le cancer, le Sida, la recherche médicale, la pauvreté, le handicap, la maladie d’Alzheimer, l’enfance maltraitée, l’autisme ou encore l’illettrisme ont fait l’objet de campagnes « Grande cause nationale ». Des organismes dont l’action est déterminante ont également bénéficié du label, comme la Fondation de France (en 1978 et 1983) ou le Secours populaire français (1991).

Les Grandes Causes nationales depuis 1995

  • 2017 : le sauvetage en mer
    • 2016 : les comportements qui sauvent
    • 2015 : lutte contre le dérèglement climatique et lutte contre le racisme et l’antisémitisme
    • 2014 : l’engagement associatif
    • 2013 : l’illettrisme
    • 2012 : l’autisme
    • 2010 : la lutte contre les violences faites aux femmes
    • 2009 : les dons d’organes, de sang, de plaquettes et de moelle osseuse
    • 2008 : le dispositif Pasteurdon pour l’aide à la recherche
    • 2007 : la maladie d’Alzheimer
    • 2006 : l’égalité des chances
    • 2005 : le sida
    • 2004 : les Petits Frères des pauvres et le collectif Appel à la fraternité
    • 2003 : le handicap (moteur et mental)
    • 2002 : le collectif « Egalité » contre les discriminations racistes
    • 2001 : l’engagement associatif
    • 2000 : la prévention routière
    • 1999 : l’esprit civique
    • 1998 : la défense des droits de l’homme
    • 1997 : la protection de l’enfance maltraitée
    • 1996 : les Petits Frères des pauvres
    • 1995 : le handicap (moteur et mental)
    (Source : Direction du développement des médias, Services du Premier ministre)