GERALD KIERZEK, Fayard, 2016

Anticiper les risques permet de sauver des vies. Du terrorisme aux catastrophes naturelles, la France vit au rythme des « bilans humains » et compte ses victimes. Pourtant, si nous étions mieux préparés, à l’instar d’autres pays, nous pourrions très souvent limiter les conséquences de ces événemens. A.tiaiper, se préparer, préparer sa maison et sa famille, mais aussi analyser, protéger et secourir : autant de réflexes à acquérir pour développer une « culture du risque » salvatrice.
Ce livre dresse une synthèse claire sur ce que l’on doit faire et ne pas faire lorsque survient un orage, une tempête, une inondation, un feu de forêt, un incendie domestique, un grand froid, la canicule, un tremblement de terre, un accident nucléaire, une blessure à l’arme blanche, une attaque à l’arme à feu, une attaque chimique. Chacun de nous est en mesure de se former et d’adopter les comportements qui sauvent.