Jean-René Binet,  LGDJ, 2017

 

La lecture de l’ouvrage de Jean-René Binet est tout à fait essentielle alors que viennent de s’achever les Etats généraux de la bioéthique et que s’annonce comme imminente la réforme des lois bioéthiques, les dernières retouches datant de 2011. Dans l’actualité, plusieurs thèmes phares ont été mis en lumière, pour l’essentiel l’ouverture de l’assistance médicale à la procréation aux femmes et couples de femmes, l’accès à la gestation pour autrui et le statut des enfants nés de cette pratique et également la fin de vie. Pourtant, une réforme digne de ce nom se doit de balayer l’ensemble des thèmes pour pointer les dysfonctionnements ou interrogations et noter les mutations sociales, sociétales, scientifiques, sans oublier les évolutions jurisprudentielles et tout en étant attentive aux changements opérés à l’étranger. Il convient pour cela d’avoir une parfaite connaissance d’une matière en perpétuelle évolution que traduit parfaitement « Le droit de la bioéthique » proposé par Jean-René Binet, professeur à la faculté de droit de Rennes et spécialiste des questions éthiques et du droit des personnes et de la famille. Cet ouvrage permet de revenir aux sources pour comprendre le travail législatif qui a donné naissance aux premières lois bioéthiques de 1994 dans un contexte où les sciences de la vie et de la santé ouvraient de nouvelles perspectives mais qu’il fallait aussi contenir. Il explique surtout comment se construit le droit de la bioéthique dans un profond respect de l’Homme et du corps humain, les principes de respect et de dignité de la personne humaine sous-tendant le développement de la biomédecine qui, face à de nouvelles attentes et revendications sociétales, sollicite perpétuellement des questions juridiques inattendues et complexes qu’un ouvrage aussi complet, et d’abord facile, permet aisément de résoudre.