Le prix de thèse Louis Joinet a pris, en 2020, la succession du prix Varenne. Chaque année, depuis 2005, l’Institut francophone pour la justice et la démocratie (ex-Institut universitaire Varenne) récompense 9 lauréats, auteurs de thèses soutenues dans autant de domaines des sciences juridiques LA LISTE ICI. Le prix consiste en la publication de la thèse dans la collection de l’Institut, aux éditions L.G.D.J.-Lextenso.

Guillaume Chetard, enseignant contractuel à l’Université de Haute-Alsace et membre du CERDACC a reçu le prix de thèse Louis Joinet dans la discipline Droit privé : concepts fondamentaux et droit comparé pour sa thèse intitulée « La proportionnalité de la répression – Étude sur les enjeux du contrôle de proportionnalité en droit pénal français », soutenue à l’Université de Strasbourg en »  (LA  PUBLICATION).

Le CERDACC et le JAC adressent toutes leurs félicitations à Guillaume Chetard.